Accueil du site > R&S dans les Régions > Haute Normandie > L’AVENIR DE PETROPLUS MÉRITE DES ACTES FORTS

L’AVENIR DE PETROPLUS MÉRITE DES ACTES FORTS

Déclaration de la fédération de seine maritime du PCF

vendredi 7 décembre 2012, par République et Socialisme

Après l’audience au Tribunal de commerce de Rouen d’aujourd’hui, deux urgences s’imposent.

La première est que l’État intervienne dès à présent auprès de Shell pour que le contrat de processing qui permet à la raffinerie de Petit-Couronne de fonctionner soit prolongé. Les contrats d’exploitation en Guyane représentent un moyen de pression en ce sens.

La seconde est que la puissance publique reprenne la main.

Le volontarisme affiché doit se traduire en actes politiques forts pour préserver cette activité industrielle stratégique. La cession doit être facilitée pour garantir un avenir au raffinage dans notre département.

Si aucun repreneur n’était en mesure d’assurer un avenir pérenne au site, l’alternative de la nationalisation s’avèrerait incontournable pour le gouvernement.

Les débats sur Florange démontrent que cette exigence grandie à gauche et au-delà.

Les communistes réaffirment leur soutien aux salariés et aux futures initiatives.

Le mardi 4 décembre 2012

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0